Un grand merci à Emmanuel pour cet article aussi instructif que clair:

Il y a un paradoxe dans le système audio des Tesla Model 3. D’un côté, la voiture est équipée d’un matériel (hard) de haute qualité. Mais de l’autre, les moyens logiciels (soft) pour obtenir du son sont très en dessous des possibilités du matériel. Au final, si l’on n’y prend pas garde, on a un son décevant, voire très décevant pour les mélomanes. C’est d’autant plus surprenant que, sur le papier tout du moins, il y a ce qu’il faut dans la voiture.

Côté matériel c’est parfait !

7 haut-parleurs pour les Tesla Model 3 Standard Range Plus (SR+), c’est à dire 1 tweeter, 4 hauts parleurs médium et 2 woofers pour une puissance cumulée de 200 W. Sur les versions « intérieur premium » qui équipent les Model 3 Long Range et Performance, ce sont 14 hauts parleurs (3 tweeters frontaux, 9 hauts parleurs médium et 2 woofers), un vrai caisson de basses et 2 pré-amplifications pour un total de 560 W qui équipent le véhicule. C’est un équipement que l’on ne voit pas souvent, pas même sur les finitions luxe des grosses berlines thermiques qui dominent encore le marché européen.

Pour les plus mélomanes, la meilleure solution reste le fichier HiRes sur clé USB.

Attention, spoiler alerte, voici la conclusion dès maintenant : vous êtes mélomane averti, vous rêvez de voir vos 14 hauts parleurs et vos 560 W diffuser les mélodies qui vous plaisent le plus ? Alors la solution est simple : téléchargez vos musiques en haute résolution (format FLAC notamment qui est lu par nos Tesla) sur une clé USB ou un disque SSD préalablement formaté au format ExFAT32. Branchez votre clé ou votre disque en USB-A sur le port USB data de votre console centrale (attention, les autres ports USB de la voiture sont uniquement des ports de charge, pas des ports de transmission du données). Ouvrez l’écran du son et vous verrez l’icône « USB » à côté des autres propositions de source de son. Garez la voiture dans un endroit silencieux. Fermez toutes les fenêtres. Et profitez !

Et si on veut écouter de la musique en streaming ?

Et oui. Il est bien loin le temps où les passionnés faisaient leurs playlists sur des disques dur bien ordonnés avec des fichiers son de qualité. Si un nouveau morceau sort, il vous faudra débrancher votre clé USB (dont l’accès n’est pas si pratique), le mettre depuis votre ordinateur sur votre clé et rebrancher la clé dans la voiture. Quand on voit la profusion de nouveaux morceaux qui sortent chaque semaine, il y a de quoi en rebuter plus d’un. Et ce d’autant plus que les plateformes légales de téléchargement proposent maintenant toutes plus de 50 millions de titres, bien organisés par artiste, style, année, avec de belles pochettes. Mieux, ces plateformes analysent vos historiques d’écoute pour vous proposer des playlists qui correspondent à vos goûts. Au bureau, à la maison et dans la voiture, on retrouve en quelques secondes toutes les listes et les morceaux préférés. L’idéal ? Oui mais dans la Tesla Model 3, c’est la qualité des fichiers qui va nuire à la qualité du son.

La solution embarquée Spotify à oublier.

Si vous bénéficiez de la connexion Premium (gratuite les 12 premiers mois puis facturée 9,99 EUR par mois ensuite), alors vous pouvez télécharger en roulant via la puce 4G de la voiture, de la musique depuis l’application Spotify intégrée. Le tunnel Spotify ouvert par Tesla n’est pas un compte Premium Spotify comme vous pourriez en prendre un en direct. Son seul avantage est de ne pas diffuser de publicité. Mais en termes de fichier audio, les 320 kbps promis aux vrais comptes Spotify Premium deviennent 128 kbps voire 96 kbps dans nos Tesla. Autant dire un son très compressé où le relief des graves, des aigus et même des silences n’existe pas. Le son est décevant. 2 hauts parleurs suffiraient à exploiter le meilleur de ces fichiers compressés.

Le téléphone comme alternative ?

Vous disposez d’un compte Deezer Premium ou Spotify Premium sur votre smartphone ? Voilà une très bonne solution. Jumelez votre téléphone en bluetooth à la voiture. Dans l’onglet Musique, choisissez téléphone et la voiture recevra le signal du téléphone. Dans les points positifs, la qualité du son est bien meilleure. Si vos comptes Premium diffusent bien du 320 kbps, le lien bluetooth aplatira quand même la chose en 256 kbps, ce qui reste amplement meilleur que les 96 kbps du compte Spotify by Tesla intégré. De plus, vous bénéficierez des réglage d’équalisation des applications propriétaires sur le smartphone. Enfin il sera toujours possible de faire pause, ou de passer au morceau suivant via la molette de gauche du volant sans toucher le téléphone. Dans les points négatifs, il faut utiliser le smartphone pour naviguer dans les playlists. Non seulement c’est illégal en conduisant mais c’est surtout dangereux d’autant que nos smartphones sont souvent en charge bien bas sur la console centrale pendant la conduite. Mais quand on est plusieurs dans le véhicule, c’est surement la meilleure alternative pour profiter du système de son de la voiture.

Utilisation de Deezer Premium sur iPhone comme source audio en bluetooth.
En médaillon: paramètre de l’application Deezer pour une compression audio minimale.

Du 320 kbps via le navigateur web ?

Oui ! Il est possible d’utiliser la navigateur web de la voiture pour se connecter au compte Premium de votre plateforme de streaming musical (Spotify, Deezer, etc.). On y retrouve ses propres playlists. On peut même naviguer via l’écran central comme on le ferait sur un ordinateur de bureau. Toujours sous réserve d’avoir pris les options Premium de ces plateformes, on dispose d’une compression de 320 kbps voire même du FLAC haute résolution dans le cas de l’abonnement Hifi de Deezer. La différence est bluffante. Alors on a la solution ? Pas exactement. Cela ne fonctionne qu’à l’arrêt et il faut garder le navigateur web ouvert au premier plan pour avoir de la musique. Mais si c’était possible en conduisant, les bruits d’air empêcheraient toute personne de faire la différence entre 256 kbps et 320 kbps. La solution du Bluetooth semble donc la meilleure.

 Utilisation de Deezer Premium via le navigateur web intégré. Bien penser à vérifier dans les paramétrages que la qualité audio est la meilleure (flèche rouge).

Quel avenir pour le son de haute fidélité dans nos Model 3 ?

À ce jour, on pourrait définir plusieurs type d’utilisation:

  • Vous êtes dans la voiture avec des passagers qui discutent voire même – soyons fous- des enfants jouent : la solution intégrée Spotify à 96 kbps sera amplement suffisante pour diffuser de la musique pendant le trajet.
  • Vous et vos passagers êtes mélomanes avertis et souhaitez profiter du silence du moteur électrique pour profiter d’un son de qualité ? Alors privilégiez le son via le smartphone en Bluetooth.
  • Vous êtes un mélomane de haut vol et souhaitez profiter du meilleur du système de son de votre tesla Model 3, alors d’abord garez-vous ! Profiter des subtilités du son HiRes se fait dans le silence absolu. Et faites lire à votre Model 3 des fichiers son HiRes sur votre clé USB. Vous serez alors transportés en un instant dans une magnifique salle de concert à l’acoustique exceptionnelle.

À terme, on ne peut que souhaiter que Tesla nous propose d’intégrer d’autres applications directement dans le système de la voiture, à l’instar de Spotify: un compte Deezer Hifi pourra donc émettre du FLAC directement dans le véhicule en roulant et avec tout le confort de l’interface Tesla sur la console centrale. Cela impliquera une augmentation de la quantité de données téléchargées par la puce 4G de chaque véhicule. C’est peut-être ce qui freine l’arrivée d’une telle mise N jour logicielle. Mais l’avenir ne peut être que meilleur: on a déjà l’infrastructure matérielle dans les voitures !

Bonus pour ceux qui sont allés jusqu’au bout de cet article: placer la balance un peu en arrière de la position centrale donne aux passagers avant une sensation de son plus spatial et plus enveloppant.

0 commentaire

Laisser un commentaire